Compétences de base

De Indicateurs EA
Révision datée du 28 janvier 2021 à 11:37 par Hervé (discussion | contributions) (Page créée avec « {{Thème}} »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Compétences de base

DocumentDate de publicationTexte de la position
Déclaration d’un réseau d’organisations et de chercheurs en éducation des adultes (2015)2015
  1. s’engager à assumer un leadership fort et positif en faveur de l’alphabétisation des adultes et du développement des compétences, dans le respect de la juridiction fédérale;
Déclaration d’un réseau d’organisations et de chercheurs en éducation des adultes (2015)2015
  1. financer une infrastructure stable pour soutenir et partager l’expertise et les meilleures pratiques en éducation des adultes et le développement des compétences à travers le Canada et ce, afin de mieux répondre aux besoins d’apprentissage divers et multiples des adultes;
Déclaration d’un réseau d’organisations et de chercheurs en éducation des adultes (2015)2015
  1. intégrer l’alphabétisation et le développement des compétences dans les politiques sectorielles pertinentes (ex. : développement de l’emploi, autochtones, justice et réhabilitation, santé, environnement, culture, promotion des langues officielles, etc.);
Déclaration sur le droit d’apprendre pour les adultes (2008)20081) La délégation canadienne à l’UNESCO doit faire valoir qu’il est primordial que les États s’engagent à assurer à tous les citoyens et toutes les citoyennes l’alphabétisation et l’acquisition d’une formation de base.

Pour ce faire, la délégation doit enjoindre les États à :

  • financer adéquatement et à long terme l’alphabétisation et l’acquisition d’une formation de base;
  • s’assurer que toutes les politiques des États (éducation, économie, santé, culture, développement régional, etc.) contribuent aux objectifs communs en alphabétisation;
  • faire de l’alphabétisation, de la formation de base une priorité des gouvernements qui mobilise tous les acteurs sociaux.


Par ailleurs, dans le but d’atteindre ces objectifs d’alphabétisation et d’acquisition d’une formation de base, nous recommandons à la délégation canadienne à l’UNESCO de faire valoir l’importance, pour les États, de mettre en œuvre des approches de proximité en matière de sensibilisation, de recrutement et de prestation de services qui mobilisent tous les milieux de vie de l’adulte (famille, environnement de travail, communautés, etc.).

Indicateurs clés

IndicateurLibelléDescription
INDICATEUR 22Niveaux de compétences des adultes en littératieÀ peine la moitié des adultes du Québec possèdent des compétences en littératie suffisantes leur permettant d'assurer pleinement leur autonomie d'action
INDICATEUR 23Niveaux de compétences des adultes en numératieUn adulte sur au Québec affiche de faibles ou de très faibles compétences en numératie
INDICATEUR 26Utilisation de l’ordinateur en dehors du travailPlus de 86 % des adultes de 16 à 65 ans utilisent un ordinateur en dehors du travail.
INDICATEUR 30ePratique d’activités liées à la lecture, à l’écriture, aux mathématiques et à l’informatiqueLa pratique d’activités liées à la lecture, à l’écriture, aux mathématiques ou à l’utilisation de l’ordinateur et d’Internet apparait être plus faible chez les adultes de 18 à 65 ans sans diplôme que chez leurs homologues avec diplôme.
INDICATEUR 30gUtilisation d’InternetLa fréquence d’utilisation d’Internet par les adultes de 18 à 65 ans sans diplôme est nettement plus faible que celle de leurs homologues avec diplôme. De 50 à 70 % des adultes sans diplôme disent ne jamais utiliser Internet.
INDICATEUR 30hFréquence de lecture et d’écritureLes adultes de 18 à 65 ans ayant un diplôme sont proportionnellement plus nombreux que leurs homologues sans diplôme à lire et à écrire au moins une fois par semaine.