Qualité et flexibilité de l'offre

De Indicateurs EA

Qualité et flexibilité de l'offre

DocumentDate de publicationTexte de la position
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e4 : Afin d’adapter le contexte scolaire au fait que les Autochtones deviennent parents à un âge plus jeune et que le taux de femmes cheffes de famille monoparentale est plus élevé que chez les non-Autochtones :
  • offrir une plus grande flexibilité dans les horaires de cours, la possibilité de prendre plus de temps pour terminer un programme d’études, une attitude compréhensive quant aux absences liées à la famille, l’autorisation de congés ainsi que la mise en place de mesures de conciliation travail, famille et études.
Le droit à l’éducation des adultes a un prix (2019)2019
  • Bonifier les mesures de conciliation famille-études-travail, notamment en assouplissant les horaires et en développant les services de garde sur place ou à proximité.
  • Le droit à l’éducation des adultes a un prix (2019)2019
    • Assurer une offre adéquate des services complémentaires qui répondent aux besoins des adultes en formation, y compris ceux qui reçoivent du soutien du milieu communautaire, en accroissant substantiellement leur financement.
    Déclaration de principe sur l'adéquation entre la formation et l'emploi (2019)2019
    • Réunir les conditions essentielles à l’apprentissage : accessibilité et flexibilité de l’offre de formation (temps plein et partiel, soirs et fins de semaine, etc.); temps nécessaire à l’apprentissage; conciliation des responsabilités familiales, personnelles, professionnelles et autres; accompagnement et encadrement des personnes et des milieux de travail, en cours de formation et à l’issue de la formation.
    Le droit à l’éducation des adultes a un prix (2019)2019
    • Limiter le nombre d’élèves par classe.
    Déclaration de principe sur l'adéquation entre la formation et l'emploi (2019)2019
    • Développer une offre de formation variée, accessible et flexible : diversité des formations courtes, moyennes ou longues répondant aux besoins des personnes et des entreprises; offre de cours et de programmes (techniques et professionnels) à temps partiel; diversité des lieux de formation et d’apprentissage (établissements d’enseignement, organismes communautaires, en entreprise, autoformation, etc.).
    Le droit à l’éducation des adultes a un prix (2019)2019
    • Garantir à tout adulte un accès universel et gratuit à un premier diplôme, quels que soient le programme de formation (général ou professionnel) et le régime d’études (temps plein ou partiel) choisis.
    L’éducation des adultes à la croisée des chemins : plateforme électorale proposée dans le cadre de l’Élection générale d'octobre 20182018Éducation des adultes à l’enseignement supérieur ENGAGEMENT no 22 : Maintenir, voire élargir, l’accès aux divers services (administratifs et de soutien à l’enseignement, bibliothèques et autres) afin qu’ils soient accessibles hors des heures de travail (soirée et fins de semaine).
    Les conditions d’un accompagnement réussi en éducation des adultes, projet de loi no 70 (2016)2016RECOMMANDATION no 14 : Le Ministre doit s’assurer que l’abrogation du chapitre III de la Loi sur le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale et sur la Commission des partenaires du marché du travail ne porte aucunement atteinte à la portée, la qualité, la diversité, le caractère adapté et l’accessibilité des services actuellement offerts aux citoyens et aux entreprises par Emploi-Québec.
    Déclaration sur le développement de l’éducation des adultes au Québec (2013)20133. Assurer la cohérence et la continuité de l’offre de service (Action 3) : que le MELS assure le leadership par un processus de consultation multisectorielle qui mette en avant les besoins d’apprentissage et de formation des adultes.
    La place des adultes dans les universités québécoises (2013)20135. Différentes mesures pour tenir compte de la réalité étudiante des adultes

    Au-delà du financement et de la reconnaissance des acquis, d’autres mesures doivent aussi être considérées. Toutes sont essentielles et répondent à différents aspects de la condition étudiante des adultes. Citons, notamment :

    • un service étudiant le soir et les fins de semaine, pour répondre aux besoins des populations étudiantes adultes;
    • l’aide à la diplomation pour les étudiantes et les étudiants adultes à temps partiel;
    • la pleine reconnaissance des baccalauréats par cumul, en améliorant notamment celle des diplômes entre les universités québécoises.
    Mémoire sur l’accessibilité financière aux études (2010)2010RECOMMANDATION no 4 : s’assurer que le financement des établissements publics d’enseignement se fasse par enveloppe ouverte, comme c’est le cas pour l’enseignement universitaire, quel que soit le régime d’apprentissage ou le type de formation.

    Dans cette perspective, nous recommandons au Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études de faire valoir l’importance d’adopter des modalités de financement qui tiennent compte des besoins et des conditions de vie des adultes :

    1. il faut notamment permettre aux institutions publiques d’enseignement de développer une offre diversifiée de cours et de programmes à temps partiel;
    2. il faut également inviter les acteurs concernés à réfléchir à d’autres modes ou moyens de formation pour favoriser et faciliter l’accès à la formation en utilisant par exemple les nouvelles technologies et la formation à distance.
    Mémoire sur l’accessibilité (2010)2009
    • Pour lever l’obstacle situationnel lié à l’insuffisance des ressources financières des apprenants adultes : créer des programmes de soutien financier aux études adaptés à la situation économique des apprenants adultes et qui soutiennent la participation aux formations offertes dans tous les milieux, qu’ils soient scolaires ou communautaires.
    Déclaration sur le droit d’apprendre pour les adultes (2008)20082) La délégation canadienne à l’UNESCO doit faire valoir qu’il est primordial que les États s’engagent à favoriser l’accessibilité à l’éducation et à la formation continue de qualité pour tous les adultes.

    Pour ce faire, la délégation doit enjoindre les États à :

    • lever tous les obstacles qui freinent la participation des adultes ou qui limitent la capacité d’intervention des acteurs (sensibiliser, informer, accueillir, répondre aux besoins, accompagner, soutenir, motiver);
    • enraciner une culture de l’apprentissage et permettre à tous les adultes d’exprimer leurs aspirations et leurs besoins éducatifs;
    • développer une offre de formation équitable qui cible les populations adultes à risque d’exclusion (immigrants, femmes, handicapés, personnes peu qualifiées, travailleurs plus âgés, adultes peu alphabétisés, aînés, migrants, sans-emploi, etc.).
    Par ailleurs, dans le but d’atteindre ces objectifs en matière d’accessibilité, nous recommandons à la délégation canadienne à l’UNESCO de faire valoir l’importance, pour les États et pour tous les intervenants du monde de l’éducation des adultes, d’assurer un accompagnement et un soutien financier adéquats des apprenants adultes.

    Indicateurs clés