Autochtones

De Indicateurs EA

Autochtones

DocumentDate de publicationTexte de la position
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e7 : Miser sur l’information, la formation, la sensibilisation et la mise en œuvre de programmes antiracistes. À ce titre, proposer aux jeunes et aux adultes des programmes éducatifs qui font la promotion d’une approche multiculturelle offrant « une version de l’histoire coloniale non édulcorée, et [mettant] l’accent sur les valeurs de diversité au sein de la société ».
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e1 : Valoriser les conceptions de l’éducation et de la réussite éducative des Autochtones et établir un dialogue entre Autochtones et non-Autochtones pour en développer une vision enrichie.
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e4 : Afin d’adapter le contexte scolaire au fait que les Autochtones deviennent parents à un âge plus jeune et que le taux de femmes cheffes de famille monoparentale est plus élevé que chez les non-Autochtones :
  • offrir une plus grande flexibilité dans les horaires de cours, la possibilité de prendre plus de temps pour terminer un programme d’études, une attitude compréhensive quant aux absences liées à la famille, l’autorisation de congés ainsi que la mise en place de mesures de conciliation travail, famille et études.
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e8 : Encourager l'adoption, dans tous les secteurs de la société, de politiques favorisant la représentation de la diversité, notamment en ce qui concerne la diversité autochtone, au Québec et au Canada.
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e2 : Soutenir l’apprentissage des langues et des cultures autochtones, tant chez les jeunes que les personnes plus âgées. S’appuyer pour ce faire sur la vision holistique de l’apprentissage chez les Autochtones et engager la participation active des personnes aînées dans la réalisation de ces apprentissages.
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e9 : Favoriser l’accès à l’eau potable ainsi qu’à des logements décents et en nombre suffisant dans les communautés.
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e3 : Favoriser le développement de services éducatifs par et pour les Autochtones, notamment en :
  • privilégiant l’embauche de formateurs et formatrices autochtones;
  • poursuivant l’implantation de centres régionaux d’éducation des adultes (CRÉA) et d’institutions d’enseignement postsecondaire dans les communautés.
  • En milieu non autochtone, construire un climat de confiance pour les Autochtones en :

    • formant et sensibilisant tant les formatrices et les formateurs que l’ensemble du personnel et des étudiantes et étudiants aux réalités, à l’histoire et aux savoirs autochtones;
    • développant des formules d’accueil et d’accompagnement en formation et de soutien à la réussite qui permettent de minimiser les effets négatifs liés aux multiples déracinements;
    • favorisant l’accès à l’information concernant les ressources disponibles (comme les comptoirs alimentaires);
    • organisant des activités de connaissance mutuelle des cultures autochtones et non autochtones ainsi qu’en intégrant des éléments d’histoire et de cultures autochtones dans les contenus et le matériel pédagogique;
    • développant à partir de ces contenus et ces méthodes des programmes spécifiquement dédiés aux adultes autochtones;
    • outillant les Autochtones dont la langue première n’est ni le français ni l’anglais ou qui maîtrisent mal la langue d’apprentissage.
    Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e10 : S’attaquer, au moyen d’actions sectorielles, aux problèmes sociaux, de pauvreté et de santé qui affectent durement les Autochtones.
    Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e5 : De reconnaître les missions éducatives des organisations autochtones qui agissent en périphérie du champ de l’éducation et de les soutenir, notamment financièrement.
    Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e11 : Tenir compte des disparités, éducatives, économiques, sociales, géographiques, culturelles et autres qui existent entre les différentes communautés autochtones et qui font en sorte que certaines sont désavantagées par rapport aux autres.
    Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e6 : Que le gouvernement québécois fasse des représentations auprès du gouvernement fédéral afin que ce dernier apporte des modifications à la Loi sur les Indiens et à d’autres législations qui limitent l’autonomie et le développement des communautés : faire en sorte que ces communautés disposent du pouvoir décisionnel leur permettant de mener à bien leurs projets, notamment en ce qui concerne les programmes éducatifs.
    Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e12 : Créer des données probantes concernant les compétences des populations autochtones.
    L’éducation des adultes à la croisée des chemins : plateforme électorale proposée dans le cadre de l’Élection générale d'octobre 20182018
  • Répondre aux besoins éducatifs des personnes appartenant aux populations suivantes : Autochtones, personnes handicapées, immigrantes ou racisées et femmes, notamment en situation monoparentale.
  • Les conditions d’un accompagnement réussi en éducation des adultes, projet de loi no 70 (2016)2016RECOMMANDATION no 3 : Afin de faire du Programme objectif emploi une action globale permettant au gouvernement du Québec de répondre avec souplesse aux besoins de main-d’œuvre appréhendés du marché du travail et de favoriser la mobilité en emploi, le Ministre devrait s’assurer qu’un programme bonifié vise largement les Québécoises et les Québécois les plus affectés par les inégalités sociales vécues au Québec, que ces personnes soient ou non en emploi.
    Les conditions d’un accompagnement réussi en éducation des adultes, projet de loi no 70 (2016)2016RECOMMANDATION no 5 : Afin de lutter efficacement contre la pauvreté et l’exclusion sociale des personnes visées par le Programme objectif emploi, le Ministre devrait établir un seuil minimal de prestations qui se rapproche le plus possible du seuil de faible revenu et s’engager à n’imposer aucune pénalité financière en cas de manquement à un ou des engagements prévus au plan d’intégration.
    Déclaration d’un réseau d’organisations et de chercheurs en éducation des adultes (2015)2015
    1. développer une stratégie intergouvernementale et intersectorielle d’alphabétisation et de développement des compétences, c’est-à-dire :
      • avec les provinces et les territoires ainsi que les organisations et les réseaux
      • dans un esprit de responsabilité partagée et
      • en tenant compte des réalités des provinces et territoires ainsi que des besoins des communautés de langues officielles en situation minoritaire et des peuples autochtones;
    Mémoire sur l’accessibilité financière aux études (2010)2010RECOMMANDATION no 1 : accorder la priorité aux populations d’adultes qui vivent les plus grandes inégalités liées à l’accessibilité financière aux études et à la formation tout au long de la vie.
    Mémoire sur l’accessibilité financière aux études (2010)2010
    1. de faire valoir la mise en place de mesures d’accessibilité financière dont l’objectif prioritaire serait de hausser de 45 % le taux de participation à la formation formelle2 sur une période de 5 ans pour les populations moins favorisées :
      • les personnes faiblement scolarisées (sans diplôme d’études secondaires ou ne possédant que ce diplôme), peu alphabétisées ou se situant au niveau le plus faible de l’échelle de la littératie, soit le niveau 1;
      • les travailleurs les moins susceptibles d’avoir accès à la formation, qui œuvrent notamment dans le secteur primaire ou celui des services personnels et aux entreprises, dans des entreprises de moins de 20 salariés ou qui ont un statut de cols bleus. Il faut aussi tenir compte du fait que les personnes sans emploi participent moins que les personnes en emploi;
    Enjeux incontournables de l’éducation des adultes (2010-2015)2010Enjeux spécifiques

    Ces enjeux traitent plus directement de la situation des réalités sectorielles de l’éducation et de la formation des adultes ou des besoins spécifiques de certaines populations d’adultes. Ils sont aussi liés à ce qui déterminera la conjoncture de l’éducation et de la formation des adultes. La formulation de certains de ces derniers enjeux devra faire l’objet d’échanges avec les principaux acteurs et réseaux concernés.

    1. Comprendre les réalités et défis spécifiques des différents milieux de l’éducation et de la formation des adultes
    2. Comprendre les réalités et défis qui sont spécifiques à des groupes de la population vivant des inégalités éducatives
    3. La réussite de la mise en œuvre du prochain plan d’action de la Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continue
    4. Le respect des engagements pris par le Québec et le Canada lors de CONFINTEA VI
    5. Le maintien des acquis et le développement de l’éducation et de la formation des adultes dans un contexte de retour à l’équilibre budgétaire
    Mémoire sur l’accessibilité (2010)2009RECOMMANDATION no 1 : accorder la priorité aux populations vivant les plus grandes inégalités d’accès.

    Nous recommandons au CSE de faire valoir que les actions en matière d’accroissement de l’accès à l’éducation et à la formation des adultes aient pour objectif prioritaire de hausser de 45 % le taux de participation à la formation formelle sur une période de cinq ans pour les populations suivantes :

    • personnes faiblement scolarisées (sans diplôme d’études secondaires ou ne possédant que ce diplôme), peu alphabétisées ou se situant au niveau le plus faible de l’échelle de la littératie, soit le niveau 1;
    • travailleurs œuvrant dans le secteur primaire ou dans le secteur des services personnels et aux entreprises, dans des petites entreprises de moins de 20 salariés ou dans des fonctions de cols bleus. En outre, tenir compte que les personnes en chômage participent moins que les personnes occupant un emploi.

    Indicateurs clés

    IndicateurLibelléDescription
    INDICATEUR 28aScolarité chez les AutochtonesAu Québec, les écarts entre les Autochtones et les non-Autochtones sont importants chez les personnes qui ont un diplôme universitaire ou qui n’ont pas de diplôme. Cependant, ces écarts sont bien moins importants aux niveaux de scolarité intermédiaires. Les Autochtones sont même proportionnellement plus nombreux que les non-Autochtones à avoir un diplôme d’apprenti ou d’une école de métier.
    INDICATEUR 28bLittératie et numératie des AutochtonesLes populations autochtones sont proportionnellement plus nombreux que les non autochtones à se classer aux niveaux 1 et inférieur à 1 de littératie et de numératie.
    INDICATEUR 28cEmploi et chômage chez les AutochtonesDe manière générale, les Autochtones affichent des taux d’emploi plus faibles et des taux de chômage plus élevés que les non-Autochtones. Les Autochtones ayant un diplôme universitaire constituent cependant une exception : en matière d’emploi et de chômage, ils sont à égalité avec les non-Autochtones.

    Par ailleurs, des écarts apparaissent entre les taux d’emploi de chômage des Autochtones selon le lieu de résidence : pour tous les niveaux de scolarité à l’exception du diplôme universitaire, les Autochtones qui résident hors communauté affichent des taux d’emploi plus élevés et des taux de chômage plus faibles que les Autochtones en communauté.
    INDICATEUR 28dRevenu des AutochtonesLes Autochtones de 25 à 64 ans apparaissent bénéficier davantage des effets d’une forte scolarisation que les non-Autochtones du même groupe d’âge. Cela dit, le revenu après impôt médian des Autochtones ayant une scolarité équivalente ou inférieure au diplôme d’apprenti ou d’une école de métier demeure moins élevé que celui des non-Autochtones ayant une scolarité comparable.
    INDICATEUR 28eFréquence du faible revenu chez les AutochtonesLes Autochtones de tous âges sont en moyenne 1,5 fois plus susceptibles que les non-Autochtones de se retrouver en situation de faible revenu.

    Membres de l'ICÉA intervenant sur ce thème