Littératie

De Indicateurs EA

Littératie

DocumentDate de publicationTexte de la position
Lire pour apprendre, comprendre et agir (2015)2015Niveaux 3, 4 et 5

Niveaux qui se caractérisent par de grandes (niveau 3) ou de très grandes attentes (niveaux 4 et 5) en matière d’évaluation de la capacité des adultes à utiliser l’écrit :

  • les adultes qui se classent aux niveaux les plus élevés de l’échelle de littératie se retrouvent dans une situation où ils n’éprouvent pas de difficulté à lire et où ils sont incités à le faire pour apprendre, comprendre faire ou agir en toute autonomie;
  • l’autonomie d’action et la capacité d’agir de ces adultes sont grandes malgré la présence d’environnements écrits de plus en plus complexes;
  • moins d’une personne sur deux se retrouve dans cette situation au Québec (chez les adultes de 16 à 65 ans, 35,5 % se classent au niveau 3 et 11,2 % se classent aux niveaux 4 et 5).
Lire pour apprendre, comprendre et agir (2015)2015Niveaux 1 et inférieur à 1 de littératie

Niveaux qui se caractérisent par de faibles (niveau 1) ou de très faibles attentes (inférieur à 1) en matière d’évaluation de la capacité des adultes à utiliser l’écrit :

  • les adultes qui se classent aux niveaux les plus bas de l’échelle de littératie se retrouvent dans une situation où ils sont susceptibles d’éprouver des difficultés ou de grandes difficultés à comprendre l’écrit;
  • ces adultes peinent à lire pour apprendre : leur autonomie d’action et leur capacité d’agir sont limitées en présence d’environnements écrits de plus en plus complexes;
  • une personne sur cinq se retrouve dans cette situation au Québec (chez les adultes de 16 à 65 ans, 14,9 % se classent au niveau 1 et 4,1 % se classent au niveau inférieur à 1).
Lire pour apprendre, comprendre et agir (2015)2015Niveau 2

Niveau qui se caractérise par des attentes moyennes en matière d’évaluation de la capacité des adultes à utiliser l’écrit :

  • les adultes qui se classent au niveau 2 de l’échelle de littératie se retrouvent dans une situation où leur capacité à lire est relative à la présence de conditions facilitantes;
  • ces adultes peuvent lire pour apprendre : leur autonomie d’action et leur capacité d’agir dépendent de la présence d’environnements écrits adaptés;
  • une personne sur trois se retrouve dans cette situation au Québec (chez les adultes de 16 à 65 ans, 34,3 % se classent au niveau 2).
Enjeux incontournables de l’éducation des adultes (2010-2015)2010Enjeux généraux

Ces enjeux sont de portée transversale. Ils touchent les grands pans de l’éducation et de la formation des adultes et peuvent avoir une incidence sur tous les secteurs et les acteurs.

  1. L’égalité des chances en matière de participation
  2. La hausse des niveaux de diplomation et de littératie
  3. La reconnaissance et le soutien de l’apport de tous les réseaux au développement de l’éducation et de la formation des adultes
  4. La reconnaissance et la valorisation du rôle de tous les acteurs de l’éducation et de la formation des adultes
  5. L’identification des besoins financiers et des sources de financement pour assurer le développement durable de l’éducation des adultes

Indicateurs clés

IndicateurLibelléDescription
INDICATEUR 22Niveaux de compétences des adultes en littératieÀ peine la moitié des adultes du Québec possèdent des compétences en littératie suffisantes leur permettant d'assurer pleinement leur autonomie d'action
INDICATEUR 28bLittératie et numératie des AutochtonesLes populations autochtones sont proportionnellement plus nombreux que les non autochtones à se classer aux niveaux 1 et inférieur à 1 de littératie et de numératie.
INDICATEUR 29bLittératie des personnes immigrantesLes personnes immigrantes sont proportionnellement plus nombreuses à se classer aux niveaux 1 et inférieur à 1 de littératie.
INDICATEUR 30aLittératie et numératie des personnes sans diplômeLa grande majorité (90 %) des adultes québécois de 18 à 65 ans qui n’ont pas de diplôme d’études secondaires (DES) ont de faibles compétences en littératie et en numératie.
INDICATEUR 5Adultes de 16 à 65 ans ayant un faible niveau de compétence en littératieUn adulte sur cinq éprouve des difficultés ou de grandes difficultés à comprendre l'écrit.