INDICATEUR 27

De Indicateurs EA

Le niveau de scolarité des personnes vivant avec une incapacité

À retenir

Les personnes vivant avec un handicap ou une maladie chronique affichent un niveau de scolarité inférieur à celui de la population en général.

État de la situation

Variations selon le sexe
  • Environ 35 % des femmes et des hommes de 15 ans et plus vivant avec une incapacité n’ont pas de diplôme d’études secondaires, comparé à 18 % ou moins des personnes sans incapacité.
  • Les taux des femmes ayant un diplôme d’études secondaires sont comparables, avec ou sans incapacité.
  • Les taux des hommes ayant un diplôme d’études secondaires sont légèrement plus élevés chez les personnes sans incapacité.
  • Les taux des femmes et des hommes sans incapacité ayant un diplôme d’études collégiales ou universitaires sont nettement plus élevés que ceux des personnes vivant avec une incapacité
Variations selon l’âge
  • Les disparités entre les taux de scolarité sont nombreuses selon les groupes d’âge.
  • Chez les adultes de 24 ans et moins, on retrouve systématiquement plus de personnes vivant avec une incapacité qui n’ont pas de diplôme d’études secondaires. Inversement, on retrouve moins de personnes vivant avec une incapacité qui ont un diplôme d’études secondaires ou collégiales.
  • Chez les adultes de 25 à 49 ans sans incapacité, on observe une nette progression des taux selon le plus haut niveau de scolarité atteint : de 17 % pour les adultes sans diplôme d’études secondaires à 41 % pour les adultes ayant un diplôme universitaire.
  • Chez les adultes de 25 à 49 ans vivant avec une incapacité, les taux de scolarité augmente jusqu’au niveau collégial (34 %) pour décroître par la suite (30 %).
  • Chez les adultes de 50 à 64 ans, les taux des personnes avec ou sans incapacité ayant un diplôme d’études secondaires ou collégiales sont relativement comparables. Cependant, on observe que les personnes de ce groupe d’âge vivant avec une incapacité sont plus nombreuses à ne pas avoir de diplôme d’études secondaires et moins nombreuses à avoir un diplôme universitaire.
Variation selon la gravité de l’incapacité
  • Chez les personnes vivant avec une incapacité, on observe que le niveau de scolarité diminue en fonction de la gravité de l’incapacité
  • Le taux de personnes n’ayant pas de diplôme d’études secondaires passe de près de 30 % chez les personnes vivant avec une incapacité légère à plus de 55 % chez les personnes vivant avec une incapacité grave.
  • Inversement, le taux de personnes ayant un diplôme d’études secondaires, collégiales ou universitaires passe d’en moyenne 25 % chez les personnes vivant avec une incapacité légère à moins de 13 % chez les personnes vivant avec une incapacité grave.

Le niveau de scolarité des personnes vivant avec une incapacité

Le niveau de scolarité des personnes vivant avec une incapacité

Le niveau de scolarité des personnes vivant avec une incapacité

Défis

  • D'ici à 2030, éliminer les inégalité entre les sexes dans le domaine de l'éducation et assurer l'égalité d'accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d'enseignement et de formation professionnelle. (Programme de développement durable à l'horizon 2030, objectif 4,5)

Source(s)


Institut de la statistique du Québec (2013). Enquête québécoise sur les limitations d’activités, les maladies chroniques et le vieillissement 2010-2011 Utilisation des services de santé et des services sociaux des personnes avec incapacité Volume 2. Tableaux 3.2, 3.5 et 3.6, Gouvernement du Québec, ISQ, Québec. Disponible en ligne [1]
Note : Personnes de 15 ans et plus ayant une incapacité ou un problème de santé de longue durée (plus de six mois). L’étude de référence recense dix types d’incapacités liées à l’audition, la vision, la parole, la mobilité, l’agilité, l’apprentissage, la mémoire, la déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement, une incapacité de nature psychologique et une incapacité de nature indéterminée. Trois niveaux d’incapacité sont évalués : incapacité légère, incapacité modérée et incapacité grave.