Numérique en éducation

De Indicateurs EA
Révision datée du 7 décembre 2021 à 10:42 par Hervé (discussion | contributions) (Page créée avec « {{Thème}} »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Numérique en éducation

DocumentDate de publicationTexte de la position
Garantir le droit à l'éducation en temps de crise : Déclaration de l'ICÉA sur l'impact de la Covid-19 sur l'alphabétisation et la formation générale des adultes. (2021)2021
  • e) Réduire la fracture numérique : En misant fortement sur la formation en ligne, les stratégies de gestion de la crise sanitaire ont accru l'impact de la fracture numérique sur l'accès à l'alphabétisation et la formation générale des adultes et accru les inégalités en éducation des adultes. À cette fin, il conviendra de développer les compétences numériques chez les personnes en apprentissage et celles les formant, de même que de rendre disponibles l'équipement informatique et l'Internet.
Garantir le droit à l'éducation en temps de crise : Déclaration de l'ICÉA sur l'impact de la Covid-19 sur l'alphabétisation et la formation générale des adultes. (2021)2021
  • f) Un accompagnement renforcé et soutenu : Dans le contexte de la crise sanitaire, autant l'accompagnement s'est avéré capital autant les obstacles ont été nombreux pour le mener à bien. Les besoins des adultes éprouvant des difficultés d'apprentissage, vivant dans des situations de précarités économiques ou ne possédant pas les préalables en termes de compétences numériques, d'accès à de l'équipement informatique ou à une connexion Internet haute vitesse constituent des défis à relever pour rendre possible et réussir l'accompagnement. En outre, puisque pour certaines personnes, un accompagnement en présentiel est de mise, il est crucial d’aménager les contraintes sanitaires pour permettre cet accompagnement nécessaire pour le maintien des acquis et la continuité des apprentissages en alphabétisation ou en formation générale des adultes.
Garantir le droit à l'éducation en temps de crise : Déclaration de l'ICÉA sur l'impact de la Covid-19 sur l'alphabétisation et la formation générale des adultes. (2021)2021
  • g) Du matériel scolaire sur support numérique disponible : L’obligation d’offrir en ligne les activités d’apprentissage implique de miser fortement sur de la documentation sur support numérique. Il importe de rendre celle-ci disponible et, le cas échéant, de produire cette documentation. Appeler à la formation en ligne implique de créer les conditions pédagogiques la rendant possible et de veiller à sa qualité.
Garantir le droit à l'éducation en temps de crise : Déclaration de l'ICÉA sur l'impact de la Covid-19 sur l'alphabétisation et la formation générale des adultes. (2021)2021
  • b) Un passage au numérique à réfléchir : Il ne faut pas s’y méprendre, dans le contexte de la crise sanitaire, la formation en ligne a été un pis-aller, une solution de remplacement. Au sortir de la crise, il faudra éviter des approches de fait accompli en faveur de la formation en ligne et réfléchir à l’ampleur de la place que l’on souhaite lui accorder. Car la crise a révélé au grand jour qu’imposer la formation en ligne accroît les inégalités en éducation des adultes et qu’elle n’est pas une approche pédagogique adaptée à plusieurs adultes en apprentissage pour qui le présentiel est à privilégier. Par ailleurs, miser sur la formation en ligne implique de créer les conditions de son exercice, tant en regard de l’enseignement qu’en ce qui concerne les processus administratifs. Par exemple, pour que la formation en ligne ne soit pas une source d’inégalités, il faut assurer que toutes et tous, adultes en apprentissage et personnel, possèdent les compétences numériques et aient accès à l’équipement et Internet haute vitesse. Sans ces conditions, la formation en ligne ne peut être une option envisagée.
Garantir le droit à l'éducation en temps de crise : Déclaration de l'ICÉA sur l'impact de la Covid-19 sur l'alphabétisation et la formation générale des adultes. (2021)2021
  • e) L’éducation des adultes est une condition de la résilience des sociétés et de la sortie de crise : Le rôle des connaissances et des compétences des adultes pour atténuer les effets de la crise en cours n’a pas été reconnu par le gouvernement. La crise a fortement sollicité les connaissances et les compétences des adultes dans plusieurs domaines de la vie quotidienne, comme le numérique, les responsabilités parentales, la santé physique et psychologique, les finances personnelles, l’organisation du travail. Toutes et tous ont été laissés à elles-mêmes et eux-mêmes pour combler des lacunes dans ces différents domaines. Les acquis des adultes demeureront une condition du succès de la sortie de crise et conséquemment le gouvernement devra miser sur l’éducation des adultes.
L’éducation des adultes pour une société résiliente : recommandations de l'ICÉA en lien avec la crise de la COVID-19 (2020)2020RECOMMANDATION no 3 : Mettre en place un plan d’urgence soutenant le passage au numérique des organisations et le développement des compétences numériques

Dans ce cadre :

  • 3.1 Financer la fourniture d’un accès gratuit à des services Internet haute vitesse dans toutes les régions du Québec et, dans le contexte de la crise sanitaire, accorder à ce service le statut de « service public essentiel ».
  • 3.2 Financer l’achat des équipements informatiques et des ressources numériques nécessaires à la poursuite de l’enseignement et de l’apprentissage à distance, dans toutes les organisations (scolaires formelles, communautaires, populaires et autres).
  • 3.3 Faire en sorte que les règles concernant l’achat de l’équipement informatique et des ressources numériques favorisent l’accès à une grande diversité de fournisseurs.
  • 3.4 Mettre sur pied un système de prêt d’équipement informatique pour tous les adultes, notamment les personnes en situation économique précaire qui sont en formation.
  • 3.5 Soutenir et financer le développement de l’expertise numérique du personnel responsable de la poursuite de l’enseignement et l’apprentissage à distance dans les organisations de tous les secteurs (scolaires formelles, communautaires, populaires et autres), notamment par la formation professionnelle défrayée par l’employeur.
  • 3.6 Financer le développement et la diffusion de ressources d’apprentissage à distance par des organisations spécialisées du Québec, notamment à l’intention des populations susceptibles de vivre des situations d’exclusion (Autochtones, personnes en situation de handicap, personnes immigrantes, personnes sans diplôme, familles monoparentales, etc.).
  • 3.7 Financer le développement des compétences numériques de tous les adultes.
L’éducation des adultes pour une société résiliente : recommandations de l'ICÉA en lien avec la crise de la COVID-19 (2020)2020RECOMMANDATION no 5 : Prendre des mesures immédiates pour renforcer la capacité d’offrir à distance l’enseignement et la formation.

Dans ce cadre :

  • 5.1 Tenir compte des besoins (financiers, matériels et humains) de tous les lieux de formation.
  • 5.2 Favoriser le partage de ressources et d’expertise entre les différents milieux d’apprentissage et les différents ordres d’enseignement présents dans toutes les régions et sur tout le territoire du Québec.
  • 5.3 Embaucher du personnel pour accompagner les apprentissages à distance des adultes dans le but de développer leur capacité d’apprendre à distance et de les soutenir en fonction de leurs besoins tout au long de leur parcours.

Indicateurs clés