INDICATEUR 1 : Différence entre versions

De Indicateurs EA
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
| Image=Fichier:Indicateur-01.png  
 
| Image=Fichier:Indicateur-01.png  
 
| Faits saillants=  
 
| Faits saillants=  
* À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes n’a aucun diplôme. 
+
À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes n’a aucun diplôme. 
 
* La formation initiale des jeunes diplôme le deux tiers seulement de sa population étudiante avant l’âge de 20 ans.    
 
* La formation initiale des jeunes diplôme le deux tiers seulement de sa population étudiante avant l’âge de 20 ans.    
 
* La Formation générale des adultes contribue à diplômer 6 % des jeunes de 20 ans et moins.    
 
* La Formation générale des adultes contribue à diplômer 6 % des jeunes de 20 ans et moins.    
 
* À peine 2 % des jeunes de 20 ans sont diplômés à la Formation professionnelle.    
 
* À peine 2 % des jeunes de 20 ans sont diplômés à la Formation professionnelle.    
 
| Défis=   
 
| Défis=   
* Fournir aux centres d’éducation des adultes les moyens de répondre aux besoins d’apprentissage des jeunes adultes de 20 ans et moins, en particulier, en matière de financement (Recommandation # 7 de la déclaration de l’ICÉA sur le développement de l’éducation et de la formation des adultes au Québec).   
+
Fournir aux centres d’éducation des adultes les moyens de répondre aux besoins d’apprentissage des jeunes adultes de 20 ans et moins, en particulier, en matière de financement (Recommandation # 7 de la déclaration de l’ICÉA sur le développement de l’éducation et de la formation des adultes au Québec).   
 
* Identifier et solutionner les problèmes qui font en sorte que la formation initiale des jeunes ne réussissent à diplômer que le deux tiers des jeunes de 20 ans et moins.     
 
* Identifier et solutionner les problèmes qui font en sorte que la formation initiale des jeunes ne réussissent à diplômer que le deux tiers des jeunes de 20 ans et moins.     
 
| Source=
 
| Source=

Version du 8 janvier 2015 à 16:20

Situation de la diplomation à l’âge de 20 ans

À retenir

À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes est sans diplôme d’études secondaires

État de la situation

À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes n’a aucun diplôme. 

  • La formation initiale des jeunes diplôme le deux tiers seulement de sa population étudiante avant l’âge de 20 ans.  
  • La Formation générale des adultes contribue à diplômer 6 % des jeunes de 20 ans et moins.  
  • À peine 2 % des jeunes de 20 ans sont diplômés à la Formation professionnelle.  

Situation de la diplomation à l’âge de 20 ans

Défis

  • Fournir aux centres d’éducation des adultes les moyens de répondre aux besoins d’apprentissage des jeunes adultes de 20 ans et moins, en particulier, en matière de financement (Recommandation # 7 de la déclaration de l’ICÉA sur le développement de l’éducation et de la formation des adultes au Québec). 
  • Identifier et solutionner les problèmes qui font en sorte que la formation initiale des jeunes ne réussissent à diplômer que le deux tiers des jeunes de 20 ans et moins.   

Source(s)

Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire, rapport, Édition 2020. [En ligne] http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/PSG/statistiques_info_decisionnelle/Rapport_diplomation_qualif_CS_sec_ed2020_WEB.pdf
Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire, rapport, Édition 2018. [En ligne] http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/PSG/statistiques_info_decisionnelle/taux-diplomation-secondaire-CS-Edition2018-CD.pdf
Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire, rapport, Édition 2021. [En ligne] http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/PSG/statistiques_info_decisionnelle/Rapport_diplomation_qualif_CS_sec_ed2021.pdf

Notes

1. Autres types de qualifications considérées : attestation d’études professionnelles (ASP); attestation de formation professionnelle (AFP); insertion sociale et professionnelle des jeunes (ISPJ); certificat de formation en entreprise et récupération (CFER); certificat de formation préparatoire au travail (CFPT); certificat de formation à un métier semi-spécialisé (CFMS); certificat d’équivalence d’études secondaires (CEES); certificat de formation en insertion socioprofessionnelle des adultes (CFISA); attestation de compétences (ADC).
2. Voir la Recommandation # 7 de la déclaration de l’ICÉA