INDICATEUR 1 : Différence entre versions

De Indicateurs EA
(Page créée avec « {{ Indicateur | Code=INDICATEUR 1 | Libellé=Situation de la diplomation à l’âge de 20 ans | Résumé=À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes est sans diplôme... »)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
{{ Indicateur
 
{{ Indicateur
 
| Code=INDICATEUR 1  
 
| Code=INDICATEUR 1  
 +
| Section=Impact de la formation initiale des jeunes
 
| Libellé=Situation de la diplomation à l’âge de 20 ans  
 
| Libellé=Situation de la diplomation à l’âge de 20 ans  
 
| Résumé=À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes est sans diplôme d’études secondaires  
 
| Résumé=À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes est sans diplôme d’études secondaires  

Version du 24 septembre 2014 à 22:59

Situation de la diplomation à l’âge de 20 ans

À retenir

À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes est sans diplôme d’études secondaires

État de la situation

À l’âge de 20 ans, le tiers des jeunes n’a aucun diplôme.  ; La formation initiale des jeunes diplôme le deux tiers seulement de sa population étudiante avant l’âge de 20 ans.   ; La Formation générale des adultes contribue à diplômer 6 % des jeunes de 20 ans et moins.   ; À peine 2 % des jeunes de 20 ans sont diplômés à la Formation professionnelle.  

Situation de la diplomation à l’âge de 20 ans

Défis

  • Fournir aux centres d’éducation des adultes les moyens de répondre aux besoins d’apprentissage des jeunes adultes de 20 ans et moins, en particulier, en matière de financement (Recommandation # 7 de la déclaration de l’ICÉA sur le développement de l’éducation et de la formation des adultes au Québec). 
  • Identifier et solutionner les problèmes qui font en sorte que la formation initiale des jeunes ne réussissent à diplômer que le deux tiers des jeunes de 20 ans et moins.   

Source(s)

{{{Source}}}