Conciliation famille-travail-formation

De Indicateurs EA
Révision datée du 19 janvier 2018 à 19:03 par Hervé (discussion | contributions) (Page créée avec « {{thème}} »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Conciliation famille-travail-formation

DocumentDate de publicationTexte de la position
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no e4 : Afin d’adapter le contexte scolaire au fait que les Autochtones deviennent parents à un âge plus jeune et que le taux de femmes cheffes de famille monoparentale est plus élevé que chez les non-Autochtones :
  • offrir une plus grande flexibilité dans les horaires de cours, la possibilité de prendre plus de temps pour terminer un programme d’études, une attitude compréhensive quant aux absences liées à la famille, l’autorisation de congés ainsi que la mise en place de mesures de conciliation travail, famille et études.
Le droit à l’éducation pour tous les adultes : créer les conditions d’une éducation inclusive (2020)2020RECOMMANDATION no c2 : Lever l’obstacle situationnel lié aux difficultés suscitées par la conciliation famille-travailformation : rendre disponibles des services de garderie aux adultes en formation. De manière prioritaire, offrir de tels services de garderie aux mères monoparentales en formation.
Le droit à l’éducation des adultes a un prix (2019)2019
  • Bonifier les mesures de conciliation famille-études-travail, notamment en assouplissant les horaires et en développant les services de garde sur place ou à proximité.
  • L’éducation des adultes à la croisée des chemins : plateforme électorale proposée dans le cadre de l’Élection générale d'octobre 20182018Accessibilité, persévérance et réussite

    ENGAGEMENT no 6 : Adopter une stratégie d’accès à la formation, de persévérance et de réussite à l’intention des populations ayant les plus grands besoins éducatifs. De manière prioritaire, cette stratégie devra :

    • Mettre en place des mesures de conciliation famille, travail et études afin de favoriser la participation des personnes en emploi à des activités d’apprentissage ou des programmes de formation.
    • Prendre des mesures pour lever les obstacles à l’apprentissage auxquels sont confrontées les personnes des groupes précarisées. À ce titre, porter une attention particulière aux obstacles liés aux violences sexuelles, à la discrimination raciale, au sexisme, à l’hétérosexisme, à la pauvreté, etc.
    • Réformer l’aide financière aux études pour l’adapter aux besoins et à la condition des adultes, notamment, les adultes en emploi à faibles revenus.
    Mémoire sur la réussite éducative (2016)2016RECOMMANDATION no 2 : Adopter des mesures pour soutenir spécifiquement la réussite éducative des adultes et la continuité des parcours d’apprentissage. Notamment, améliorer l'accès aux services de formation à temps partiel, à tous les ordres d’enseignement, à des horaires adaptés, tenant compte des disponibilités des adultes, à des services de conseil et d’orientation scolaire et professionnelle, accompagnant les adultes dans leur choix de formation et à des mesures favorisant la conciliation famille, travail et études telles que les services de garde d’enfants.
    La place des adultes dans les universités québécoises (2013)20134. Une aide financière adaptée aux adultes étudiants

    Certains étudiants adultes à temps partiel, dont on a noté le faible revenu moyen, parviennent parfois à se bricoler un certain financement à l’aide de différents mécanismes. Mentionnons, par exemple :

    • l’accès aux prêts étudiants en respectant la condition de s’inscrire à au moins deux cours par semestre;
    • l’utilisation d’un REER associée à la condition de rembourser la somme utilisée dans les cinq ans suivant la fin de la formation;
    • le remboursement par certains employeurs des frais encourus une fois la formation complétée;
    • la déduction fiscale des frais de scolarité;
    • l’accès dans certains cas exceptionnels aux allocations chômage;
    • le régime d’épargne étude;
    • l’instauration du temps partagé;
    • l’utilisation du congé maternité.
    Mémoire sur l’accessibilité financière aux études (2010)2010
    1. de faire valoir l’importance de favoriser la conciliation famille-études-travail, notamment pour les parents d’enfants d’âge préscolaire, en prônant une offre accrue de places en services de garde :
      • ces places pourraient être offertes directement sur les lieux de formation ou à proximité de ces établissements par l’attribution de nouvelles places dédiées aux parents apprenants;
    Mémoire sur l’accessibilité (2010)2009
    • Pour lever l’obstacle situationnel lié aux difficultés suscitées par la conciliation famille-travail-formation : rendre disponibles des services de garderie aux adultes apprenants en formation. De manière prioritaire, offrir de tels services de garderie aux mères monoparentales en formation.

    Indicateurs clés