Littératie et numératie chez les Autochtones : Différence entre versions

De Indicateurs EA
 
Ligne 12 : Ligne 12 :
 
|Image=Fichier:Autochtone_litteratie-numeratie_15-65ans_horsreserve_Quebec_2011.png
 
|Image=Fichier:Autochtone_litteratie-numeratie_15-65ans_horsreserve_Quebec_2011.png
 
|Défis=D'ici à 2030, éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l'éducation et assurer l'égalité d'accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d'enseignement et de formation professionnelle. (Programme de développement durable à l'horizon 2030, objectif 4,5)
 
|Défis=D'ici à 2030, éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l'éducation et assurer l'égalité d'accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d'enseignement et de formation professionnelle. (Programme de développement durable à l'horizon 2030, objectif 4,5)
|Code=INDICATEUR 27
+
|Code=INDICATEUR 28c
 
}}
 
}}
 
{{Source
 
{{Source

Version actuelle en date du 12 juin 2019 à 12:12

Littératie et numératie des Autochtones

À retenir

Les populations autochtones sont proportionnellement plus nombreux que les non autochtones à se classer aux niveaux 1 et inférieur à 1 de littératie et de numératie.

État de la situation

Littératie et numératie
  • Les résultats du Programme pour l’évaluation internationale des compétences (PEICA, 2012) montrent que les niveaux de compétences en littératie et en numératie des populations autochtones vivant hors communauté sont plus faibles que ceux des non autochtones.
  • En matière de littératie, 65 % des Autochtones de 15 à 65 ans se classent au niveau 2 ou moins de l’échelle du PEICA, alors c’est le cas de 53 % des non autochtones.
  • En matière de numératie, 71 % des Autochtones de 15 à 65 ans se classent au niveau 2 ou moins de l’échelle du PEICA, alors c’est le cas de 56 % des non autochtones.
Littératie et faible revenu
  • Selon le PEICA (2012), il y a une relation positive entre le niveau de compétence en littératie et le revenu du ménage. Au Canada, le revenu médian du ménage des personnes se classant aux niveaux 4 et 5 de l’échelle de littératie était 70 % plus élevé que celui des personnes se classant aux niveaux 1 ou inférieur à 1, et 33 % plus élevé que celui des personnes se classant au niveau 2.

Littératie et numératie des Autochtones

Défis

  • D'ici à 2030, éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l'éducation et assurer l'égalité d'accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d'enseignement et de formation professionnelle. (Programme de développement durable à l'horizon 2030, objectif 4,5)

Source(s)


Compétences des adultes : ISQ (2015). Rapport québécois du Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA). Tableau 7.10, p. 212.
Faible revenu : Heisz, A., Notten, G. et J. Situ. « Le lien entre les compétences et le faible revenu », Regard sur la société canadienne, produit no 75-006-X au catalogue de Statistique Canada.
Note : Données du PEICA pour les Autochtones Les données du PEICA concernant les Autochtones se rapportent uniquement aux Autochtones vivant hors communauté (c'est-à-dire hors d'une réserve indienne). Par ailleurs, ces données ont été obtenues à partir d'un effectifs réduit de personnes (n=122) qui limite les possibilités d'analyse.
Note : Échelle de littératie et numératie Les compétences des adultes en littératie et en numératie sont mesurées dans l’enquête du PEICA sur une échelle de 500 points qui comprend plusieurs niveaux : niveau inférieur à 1, niveau 1, niveau 2, niveau 3, niveau 4 et niveau 5. Vous pouvez consultez le lien suivant pour une représentation visuelle de cette échelle : http://www.icea.qc.ca/site/fr/node/1892/. Vous pouvez également consulter les indicateurs de l'ICÉA en matière de littératie et de numériatie.