Qualité et flexibilité de l'offre

De Indicateurs EA

Qualité et flexibilité de l'offre

DocumentDate de publicationTexte de la position
Déclaration sur le droit d’apprendre pour les adultes (2008)20082) La délégation canadienne à l’UNESCO doit faire valoir qu’il est primordial que les États s’engagent à favoriser l’accessibilité à l’éducation et à la formation continue de qualité pour tous les adultes.

Pour ce faire, la délégation doit enjoindre les États à :

  • lever tous les obstacles qui freinent la participation des adultes ou qui limitent la capacité d’intervention des acteurs (sensibiliser, informer, accueillir, répondre aux besoins, accompagner, soutenir, motiver);
  • enraciner une culture de l’apprentissage et permettre à tous les adultes d’exprimer leurs aspirations et leurs besoins éducatifs;
  • développer une offre de formation équitable qui cible les populations adultes à risque d’exclusion (immigrants, femmes, handicapés, personnes peu qualifiées, travailleurs plus âgés, adultes peu alphabétisés, aînés, migrants, sans-emploi, etc.).
Par ailleurs, dans le but d’atteindre ces objectifs en matière d’accessibilité, nous recommandons à la délégation canadienne à l’UNESCO de faire valoir l’importance, pour les États et pour tous les intervenants du monde de l’éducation des adultes, d’assurer un accompagnement et un soutien financier adéquats des apprenants adultes.
Mémoire sur l’accessibilité (2010)2009* Pour lever l’obstacle situationnel lié à l’insuffisance des ressources financières des apprenants adultes : créer des programmes de soutien financier aux études adaptés à la situation économique des apprenants adultes et qui soutiennent la participation aux formations offertes dans tous les milieux, qu’ils soient scolaires ou communautaires.
Mémoire sur l’accessibilité financière aux études (2010)2010RECOMMANDATION no 4 : s’assurer que le financement des établissements publics d’enseignement se fasse par enveloppe ouverte, comme c’est le cas pour l’enseignement universitaire, quel que soit le régime d’apprentissage ou le type de formation.

Dans cette perspective, nous recommandons au Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études de faire valoir l’importance d’adopter des modalités de financement qui tiennent compte des besoins et des conditions de vie des adultes :

  1. il faut notamment permettre aux institutions publiques d’enseignement de développer une offre diversifiée de cours et de programmes à temps partiel;
  2. il faut également inviter les acteurs concernés à réfléchir à d’autres modes ou moyens de formation pour favoriser et faciliter l’accès à la formation en utilisant par exemple les nouvelles technologies et la formation à distance.
La place des adultes dans les universités québécoises (2013)20135. Différentes mesures pour tenir compte de la réalité étudiante des adultes

Au-delà du financement et de la reconnaissance des acquis, d’autres mesures doivent aussi être considérées. Toutes sont essentielles et répondent à différents aspects de la condition étudiante des adultes. Citons, notamment :

  • un service étudiant le soir et les fins de semaine, pour répondre aux besoins des populations étudiantes adultes;
  • l’aide à la diplomation pour les étudiantes et les étudiants adultes à temps partiel;
  • la pleine reconnaissance des baccalauréats par cumul, en améliorant notamment celle des diplômes entre les universités québécoises.
Déclaration sur le développement de l’éducation des adultes au Québec (2013)20133. Assurer la cohérence et la continuité de l’offre de service (Action 3) : que le MELS assure le leadership par un processus de consultation multisectorielle qui mette en avant les besoins d’apprentissage et de formation des adultes.
Les conditions d’un accompagnement réussi en éducation des adultes, projet de loi no 70 (2016)2016RECOMMANDATION no 14 : Le Ministre doit s’assurer que l’abrogation du chapitre III de la Loi sur le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale et sur la Commission des partenaires du marché du travail ne porte aucunement atteinte à la portée, la qualité, la diversité, le caractère adapté et l’accessibilité des services actuellement offerts aux citoyens et aux entreprises par Emploi-Québec.