Droit à l'éducation des adultes

De Indicateurs EA

Droit à l'éducation des adultes

DocumentTexte de la position
Déclaration sur le droit d’apprendre pour les adultes (2008)3) La délégation canadienne à l’UNESCO doit faire valoir qu’il est primordial que les États s’engagent à adopter des politiques et des lois et à mettre en place ou à soutenir des structures qui assurent le développement de l’éducation des adultes et de la formation continue.

Pour ce faire, la délégation doit enjoindre les États à :

  • établir le droit d’apprendre tout au long de la vie pour l’adulte dans les législations existantes ou futures et intégrer une dimension d’éducation des adultes et de formation continue dans toutes les politiques publiques;
  • reconnaître la contribution de tous les acteurs du milieu de l’éducation des adultes et de la formation continue (secteurs formel, non-formel et informel, éducation populaire, formation à distance, formation de la main-d’œuvre, etc.) et élargir la portée des politiques conséquemment.
Mémoire sur la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (2015)RECOMMANDATION no 1 : Inscrire, dans la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale ainsi que dans la stratégie nationale qui l’accompagne, le droit à l’éducation pour tous les adultes à titre de condition essentielle pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.
Mémoire sur l’accessibilité (2010)RECOMMANDATION no 6 : situer la question de l’accès à l’éducation et à la formation des adultes dans la perspective de respect du droit à l’éducation et, dans cet esprit, adopter des objectifs d’accès à l’éducation et à la formation des adultes qui respectent les conditions de mise en œuvre du droit à l’éducation énoncées par l’UNESCO.
Mémoire sur l’accessibilité (2010)Nous recommandons au CSE de faire valoir que l’établissement d’une culture de l’éducation et de la formation des adultes nécessite la reconnaissance et la valorisation du droit à l’éducation, le soutien de l’offre d’activité d’éducation et de formation des organismes de la société civile ainsi que des activités d’accompagnement essentielles à la persévérance et à la réussite des adultes apprenants.
Mémoire sur l’accessibilité (2010)* de mener auprès du grand public une campagne d’information et de sensibilisation sur le droit à l’éducation. Cette campagne informera la population des droits des adultes apprenants en vertu des lois et programmes existants et la sensibilisera aux situations d’inégalité;
Recommandation de l’UNESCO sur le développement de l’éducation des adultes (2014)PREMIÈRE ORIENTATION : préserver la large portée de la recommandation

L’ICÉA juge important de préserver la large portée de la Recommandation, qui en fait un instrument holistique, humaniste et complet unique en matière de droit à l'éducation des adultes. Nous proposons donc que la recommandation révisée contienne toujours des éléments sur les aspects suivants, à l’instar de la Recommandation de 1976:

  • les objectifs de l’éducation des adultes;
  • les contenus généraux et les domaines spécifiques d’apprentissage répondant à la demande diversifiée d’éducation des adultes;
  • les stratégies, les structures organisationnelles, les méthodes et les moyens de l’éducation des adultes;
  • les caractéristiques essentielles d’un environnement soutenant l’apprentissage, par exemple, les infrastructures et le financement.
Recommandation de l’UNESCO sur le développement de l’éducation des adultes (2014)DEUXIÈME ORIENTATION : des pistes à retenir des bilans antérieurs et de la réflexion institutionnelle en cours

La Recommandation sur le développement de l’éducation des adultes doit :

  • réaffirmer la reconnaissance du rôle de l’éducation des adultes, cette clé du XXIe siècle (CONFINTEA V), en situant ce rôle en fonction des défis d’une société qui fait plus que jamais du savoir une condition d’inclusion ou une source d’exclusion, selon que l’on y ait accès ou non;
  • établir le droit à l’éducation des adultes, au-delà de l’éducation de base, et traduire ce droit par des politiques qui concernent autant les compétences sociales et citoyennes que la formation de base et la formation liée à l’emploi et qui tiennent compte de la diversité des nouvelles demandes d’éducation;
  • faire progresser la mise en œuvre de la perspective de l’apprentissage tout au long de la vie en facilitant la gestion de la continuité des parcours éducatifs (de l’éducation préscolaire à l’éducation des adultes, en passant par la formation initiale des jeunes);
  • développer l’offre de possibilités d’apprentissage en investissant dans la capacité de répondre à des demandes d’éducation diversifiées, directement en lien avec la plupart des sphères de la vie quotidienne (santé, environnement, finances personnelles, rôle parental, emploi, participation citoyenne, etc.).